Le maître est parti cueillir des herbes

aux sources chinoises du haïku

Recueil de haïkus à l’insu des poètes chinois.

  • 18.60 €
  • Date de parution : 2001
  • Bilingue français-chinois
  • Relié · 15 × 21 cm · 118 pages
  • EAN : 9782907312400

Bashô (17e siècle), le grand maître japonais du haïku, composa un jour :

à propos du haikaï de Chine

j’interroge

le petit papillon qui voltige

L’idée de ce recueil est justement d’aller voir d’un peu plus près ce qu’il en est du haikaï (ou haïku) de Chine. Aux sources du haïku en quelque sorte. Ce recueil est construit comme un autoportrait du poète. Le maître s’y décrit, son for intérieur et ses environs immédiats, c’est-à-dire le monde. Il y raconte son éternel émerveillement de découvrir qu’à contempler le monde il est le monde en train de se contempler.

je me suis dégagé

du bavardage futile

et vis à ma guise

à l’aise je siffle

sous la véranda de l’est

content de jouir du plaisir de la vie